Qu’est-ce qu’un plugin informatique ?

Même si un logiciel semble complet, son développeur ne peut pas forcément penser à toutes les éventualités. Afin de bénéficier de plus de fonctionnalités, certains logiciels ont ainsi la possibilité d’accepter les plugins.

Définition du plugin

Un plug-in (ou plugin, add-on, module externe, etc.) est une extension d’un logiciel. Il s’agit d’un petit programme qui permet à un logiciel d’effectuer des tâches supplémentaires. Ce plug-in est entièrement dépendant du logiciel pour lequel il a été conçu. De ce fait, il ne peut pas fonctionner de manière autonome et ne peut être installé ou utilisé sur un autre logiciel.

De nombreux logiciels tels que les navigateurs web utilisent des plugins. Les plugins add-block permettent par exemple de bloquer les publicités de pages web et sont de plus en plus courants. Sans eux, une page peut être inondée d’annonces publicitaires qui peuvent ne pas vous intéresser. Les plug-ins sont également très courants sur les CMS tels que WordPress. Un plugin SEO tel que Yoast permet par exemple de s’assurer de la qualité d’un article avant de le publier.

Un add-on peut-être créé par le concepteur du logiciel lui-même ou par des personnes tierces. Ces dernières peuvent notamment créer le plugin en utilisant une interface standardisée nommée API (Application Programming Interface).

Chaque logiciel peut disposer de son propre API, ce qui signifie qu’il ne sera pas toujours possible d’utiliser la même méthode pour développer des plugins pour différents logiciels. D’une manière simple, une API est un ensemble de protocoles à suivre pour permettre le transfert d’informations entre les composants d’un logiciel.

Quels sont les avantages d’une extension de logiciel ?

Généralement, un logiciel gagne en fonctionnalité lorsqu’il subit une mise à jour. Toutefois, cette mise à jour peut entrainer une modification conséquente de sa taille. De plus, toutes les nouveautés apportées n’intéresseront pas forcément les utilisateurs.

À l’aide d’un module externe, le logiciel étend ses possibilités d’utilisation sans avoir à modifier sa taille. En effet, un plugin est un programme relativement simple et léger par rapport au logiciel sur lequel il doit se greffer. Les utilisateurs sont par ailleurs libres de choisir les plugins qu’ils souhaitent installer. Ainsi, le logiciel pourra répondre d’une façon plus précise à leurs besoins.

Interet d'un plugin web

Lorsque la création de plugins est libre, cela permet à de nombreuses personnes de contribuer à l’amélioration du logiciel. Les utilisateurs ont dans ce cas à leur disposition une large possibilité de fonctionnalités à ajouter à leur logiciel de base.

Et enfin, un plugin ne modifie pas le code source d’un logiciel et les nouveautés qu’il apporte sont externalisées. Cela signifie que la désinstallation du plugin ne nuira pas au fonctionnement du logiciel. Cependant, un plugin ne peut pas corriger les bugs d’un logiciel dans de multiples cas.

Les différents types de plugins

Les plugins les plus courants sont les plug-ins de navigateur web. Ils permettent d’effectuer des actions variées comme le téléchargement de vidéos, la modification de votre IP, la suppression de redirection, etc. Ils peuvent aussi aider le navigateur à exploiter certains types de fichiers. Par exemple, lorsque Flash était encore courant, les navigateurs avaient besoin de son plugin pour ouvrir les fichiers portant l’extension « swf ».

Pour les logiciels autres que le navigateur web, les fonctionnalités apportées par le plugin varient selon la fonction de base du logiciel. Sur un lecteur multimédia, un plugin peut par exemple être nécessaire pour lire des vidéos ou les fichiers audio ayant un format peu courant (WMF, Webm, etc.).

Sur les logiciels d’édition audio, les plugins peuvent servir pour simuler le son d’instruments en particulier. Pour les logiciels d’édition vidéo ou photo, un plugin peut être utile pour ajouter de nouveaux effets sur le montage.

Et enfin, pour les logiciels tels que les CMS, les plugins permettent d’enrichir les fonctionnalités d’un site. À l’aide de plugins sociaux, il devient par exemple possible de faire des « Like » qui seront immédiatement transmis aux réseaux sociaux. Sur une boutique en ligne, un plugin de panier d’achats permet aux utilisateurs de placer les produits qu’ils sélectionnent dans un panier avant de finaliser leurs achats.

La sécurité des modules d’extension

Lorsque la création d’un plugin est accordée à n’importe qui, sans aucune condition particulière, il peut y avoir des risques. En effet, des personnes malfaisantes peuvent proposer des plugins conçus pour subtiliser des informations personnelles ou pour injecter des codes malveillants. La création de modules d’extension est d’ailleurs un domaine privilégié des hackers.

Parfois, le plugin n’est pas malveillant, mais simplement mal conçu puisque même un débutant peut publier et partager les plugins qu’il crée. Lorsque le plugin comporte des failles, un pirate peut l’exploiter et mettre ainsi en danger toute personne installant le plugin défectueux. Il faut par conséquent faire attention à ne pas installer n’importe quel plugin. Pour les extensions de navigateur, il faut par exemple se méfier de ceux dont l’intégrité de la source n’est pas assurée.

Laisser un commentaire