Comment optimiser les performances d’un site internet ?

La performance est un point clé pour un site qui souhaite être bien positionné sur les moteurs de recherches. En effet, un site lent ne plait ni aux internautes ni aux robots chargés d’effectuer son référencement. Il existe heureusement de nombreuses astuces qui favorisent une meilleure optimisation des performances de son site et de ses pages web.

Compresser les données

Un site web est généralement constitué de textes incluant des lignes de codes et du contenu, ainsi que des images, et éventuellement des vidéos. Ces dernières sont habituellement celles qui alourdissent un site et ralentissent le chargement d’une page. Afin de régler ce problème, la compression des images qui seront affichées est envisageable.

Une compression effectuée d’une manière correcte permet normalement de conserver une qualité d’image décente. Le « webp » est le meilleur format d’image compressée que vous pouvez utiliser. Cependant, il est actuellement beaucoup moins utilisé par rapport au JPEG et au PNG qui sont compatibles avec n’importe quel navigateur web.

En ce qui concerne les textes, il vous est possible de « minifier » le code JavaScript et CSS de vos pages. La minification consiste à retirer les caractères inutiles au bon fonctionnement du code, aidant ainsi ce dernier à prendre moins de place. Du côté serveur, l’application d’une compression ZIP pour vos contenus est une solution susceptible d’accélérer leur temps de chargement.

Réduisez le nombre des requêtes

Un site est en mesure d’afficher de nombreux éléments, mais parfois leur affichage nécessite l’envoi de plusieurs requêtes vers le serveur. Il faudra dans ce cas attendre la complétion de toutes ces requêtes pour que le site puisse s’afficher correctement. Or, certains éléments faisant l’objet d’une requête ne sont pas forcément utiles aux internautes dans l’immédiat.

Afin de réduire les requêtes, il est préférable de privilégier le « lazy loading ». Par exemple, il ne sera pas nécessaire d’envoyer une requête pour charger les éléments de pieds de pages tant que le lecteur ne sera pas arrivé à cette section. C’est une méthode qui se révèle particulièrement utile pour charger rapidement les pages sur mobile.

User des sprites aide aussi à gagner légèrement en performance sur un site. Un sprite est simplement un fichier qui regroupe toutes les images de votre site. Ainsi, au lieu d’effectuer plusieurs requêtes pour charger vos images, ces dernières seront obtenues en une seule fois.

Protéger votre site contre le hotlinking

Toujours sur les images (et les vidéos), pensez à protéger votre site contre le « hotlinking ». Il s’agit d’une pratique qui consiste à utiliser sur son site une image ou une vidéo qui est en réalité hébergée par un autre site. Un pirate faisant appel à cette méthode va placer un lien direct du contenu qu’il cible sur son site. Ce qui lui permet de profiter du fichier sans avoir à l’héberger sur son serveur.

En supposant qu’un pirate effectue un hotlinking avec votre contenu, il économisera de la bande passante et boostera son référencement à votre détriment. En effet, à chaque fois qu’un internaute consulte la page du pirate, des requêtes risquent d’être envoyées à votre serveur. Lorsque ces requêtes sont trop nombreuses, votre serveur saturera, impactant par la même occasion la vitesse de chargement de votre site.

Pour éviter ce type de problème, des outils aidant à repérer les sources potentiellement copiées sont disponibles. Sinon, paramétrez l’accès à vos fichiers via le fichier « . htaccess » (cette manipulation est à effectuer du côté serveur).

Si le hotlinking est détecté, le premier réflexe consiste à contacter le propriétaire du site fautif. Vous avez également la possibilité de modifier le nom de vos fichiers pour rendre invalide le lien utilisé par le pirate. Néanmoins, le hotlinking peut être autorisé lorsqu’un accord est passé avec le propriétaire du site.

Utiliser correctement les plug-ins

De multiples sites internet sont actuellement construits à l’aide de CMS tels que WordPress, Wix, Jimdo, etc. La particularité des CMS réside dans le fait qu’ils permettent l’utilisation de plug-ins destinés à rendre plus conviviales l’utilisation et la maintenance d’un site. Il existe d’ailleurs de nombreux plug-ins qui optimisent la performance d’un site et de ses pages.

Cependant, l’utilisation d’un trop grand nombre de plug-ins risque de générer un ralentissement étant donné que leur présence augmente le temps de chargement. Afin d’améliorer les performances de votre site, vous devez désactiver les plug-ins qui ne vous servent que rarement.

Pour que toutes les options d’optimisation possibles soient considérées, confiez éventuellement la gestion de votre site à un professionnel. Une équipe expérimentée est normalement en mesure de trouver toutes les failles qui empêchent votre site d’être plus performant.

Laisser un commentaire