Émilie du Châtelet, une femme de lettres dans l’ombre de Voltaire

Gabrielle Émilie Le Tonnelier de Breteuil, marquise du Châtelet, née à Paris le 17 décembre 1706 et morte à Lunéville le 10 septembre 1749, est une femme de lettres et mathématicienne française. C’est une mathématicienne et traductrice en français de Newton, de Leibniz, de Maupertuis et de Voltaire lui-même. Elle est la maîtresse de Voltaire pendant une dizaine d’années et avec lui elle décide de s’exiler à Cirey-sur-Blaise sur les terres du duc du Luxembourg, mari de sa cousine.

Emilie du chatelet

Elle y restera plus de vingt ans. Émilie du Châtelet est la fille de Marc-René de Voyer de Paulmy d’Argenson, maréchal de France, et de Louise de Rouville, qui est de dix ans sa cadette. Elle a un frère qui est fait chevalier de Saint-Louis en 1745. Elle est élevée dans l’Athéisme et l’esprit critique. Elle commence à étudier les mathématiques à l’âge de 13 ans avec les écrits de Descartes. À l’âge de 17 ans, elle se marie avec le marquis Florent Claude du Châtelet, qui a deux ans de plus qu’elle. Elle accouche de trois enfants : un garçon, mort à l’âge de 4 ans, et deux filles. En 1733, elle rencontre Voltaire. Ils vont vivre ensemble à Cirey-sur-Blaise.

À cette époque, elle commence à publier des essais sur la physique. En 1742, elle publie son traité de physique, Institutions de physique. Ce livre est écrit en latin et a été traduit en français par Voltaire lui-même. En 1749, elle est chargée de traduire en français les Principia mathematica de Newton. Voltaire et elle s’installent au château de Tournay d’après le choix de son mari. Voltaire et elle y travaillent sur la traduction de Newton. Émilie du Châtelet prend le temps de faire une version abrégée et plus accessible du traité. En décembre 1749, elle est enceinte de Voltaire, elle accouche d’une fille le 7 janvier 1750, mais elle meurt deux jours plus tard. L’abbé de Condillac, frère de Mme de Montespan, publie un recueil de lettres d’Émilie du Châtelet et Voltaire, où il écrit : elle a laissé un ouvrage d’une traduction qui fait honneur à son esprit et sa mémoire. À sa mort, Voltaire est très affligé et pense à se suicider. Il se décide à publier Les Éléments de la philosophie de Newton.

Une grande physicienne

Élève de Nicolas de Malebranche et de Gottfried Wilhelm Leibniz, elle s’est spécialisée dans les mathématiques et la physique. Elle est connue pour avoir été la maîtresse du poète voltairien Voltaire, avec qui elle a vécu dix-sept ans, mais aussi pour avoir écrit de nombreux traités, dont le plus connu est celui sur la conservation de la force vive.

Elle a également traduit en français le livre V de l’Éthique à Nicomaque d’Aristote. Elle fût la première femme à publier des ouvrages de Physique. Elle a traduit en français des ouvrages de Newton, et a écrit un livre sur la nature de la lumière.

Ses études et son début de carrière

Elle est une mathématicienne, physicienne et traductrice française. Elle est surtout connue pour la traduction de la Principia de Newton et pour avoir été la maîtresse de Voltaire.

Elle a fait des études de mathématiques, d’astronomie, de philosophie, de physique et de littérature. En 1724, le comte d’Étampes devient son amant et lui donne un appartement à Paris. Elle a alors de nombreux amants, mais aussi un grand nombre d’amis, et apprend le latin, l’italien, l’anglais et l’allemand.

En 1725, elle épouse le marquis Florent Claude du Châtelet-Lomont. Avec cette union, elle devient marquise et hérite de nombreuses terres. Elle a trois enfants : Victor-Louis, Gabrielle-Émilie et Louis-Alexandre. Elle a de nombreux amants, dont le comte de Saint-Germain, le comte de Guibert et le comte de Montesquieu. Elle apprend à jouer au billard et est une grande joueuse. Elle s’intéresse à la physique et publie en 1733 son premier ouvrage sur le sujet : Principes mathématiques de la philosophie naturelle. Elle y défend la théorie newtonienne de l’attraction universelle contre les thèses de Leibniz et de Descartes.

Je trouvais ça important de vous parler de cette femme extra-ordinaire, à une époque ou il était compliqué d’accomplir de grandes choses en tant que femme. Si vous souhaitez lire d’autres articles de notre site, je vous invite clairement à commencer par celui concernant mes conseils sur quel animal choisir en appartement.

Laisser un commentaire