Comment avoir confiance en soi devant une caméra ?

Avant de lancer votre blog vidéo, vous devez apprendre à être naturel face à la caméra. Pour certaines personnes, cela peut être un jeu d’enfant tandis que pour d’autres, ce sera un vrai challenge. Si vous faites partie de ceux qui ne sont pas à l’aise devant une caméra, voici quelques conseils qui peuvent vous être utiles afin d’avoir confiance en vous et réaliser de belles vidéos.

Quoi qu’il en soit, prenez bien conscience qu’il n’y a pas de causes perdues, si vous êtes très peu à l’aise aujourd’hui, il est fort possible que vous le soyez bien plus après quelques vidéos. Beaucoup sont ceux qui envisagent YouTube et la création de contenu en tant que reconversion professionnelle.

S’initier aux enregistrements vidéo

Lorsque vous parlez tout seul devant la caméra, vous pouvez facilement vous sentir un peu bête et cela se reflètera dans votre vidéo. Vos gestes et le ton de votre voix ne seront pas convaincants. Pour surmonter ce petit malaise, avoir confiance en soi et réussir une présentation plus naturelle, il n’y a rien de tel que les répétitions.

Pour gagner en confiance, commencez par tourner votre vidéo vous-même sans aucune assistance. Visualisez-la pour voir à quel point votre présentation peut-être bonne ou mauvaise. Demandez ensuite l’avis de vos proches ou l’avis de la personne qui va par la suite vous épauler pour savoir comment elle trouve la vidéo.

Un avis extérieur au vôtre sera utile pour vous aider à corriger les défauts que vous pouvez omettre. Fort des avis que vous avez collectés, vous pouvez refaire votre vidéo en appliquant les modifications appropriées. N’hésitez pas à répéter autant de fois votre vidéo jusqu’à trouver le secret qui vous permettra d’être moins tendu devant la caméra et d’avoir une meilleure confiance en soi.

Se préparer mentalement

Lorsque vous êtes encore seul face à la caméra et qu’il s’agit d’un enregistrement, il vous est facile de vous préparer mentalement. Il vous suffit en effet de vous dire que ce ne sera pas grave si la présentation rate puisque vous serez le seul à la visualiser.

Si votre objectif est de diffuser sur YouTube, je vous recommande l’article qu’a fait Arthur, lui-même créateur de contenu, sur le sujet. Ce dernier vous aidera à apprendre à ranker sur YouTube et à obtenir vos premiers abonnés rapidement : retrouvez l’article ici.

Ensuite, lorsque vous commencez à tourner avec une équipe, même réduite, la pression devient un peu plus grande. Vous risquez en effet d’être légèrement tendu à l’idée de faire quelque chose de stupide devant votre équipe. Néanmoins, s’il s’agit de gens que vous connaissez, ce ne sera pas du tout la peine de stresser. Dites-vous seulement qu’ils ne sont pas là pour vous juger ou se moquer de vous, mais pour vous aider. Essayez de vous donner le moral en pensant qu’il vous sera toujours envisageable de compiler les maladresses lors du tournage de manière à en faire un bêtisier qui sera également proposé à votre public.

Homme confiant

Et enfin, si vous devez passer par une vidéo en live, mettez-vous dans l’ambiance. Dans le cas où votre vidéo traite d’un sujet plus ou moins libre, un sourire peut vous aider. Lorsque vous souriez, vous évacuez votre stress et paraitrez plus détendu face à la caméra. Dans le cas où vous auriez à traiter un sujet sérieux, seules les répétitions aux préalables vous éviteront le fou-rire provoqué par le stress.

Par ailleurs, il ne faut pas avoir peur de l’échec. Si vous êtes stressé à l’idée de rater votre vidéo, vous augmentez les chances que cela survienne réellement. Pour un débutant inconnu des internautes, ses premières vidéos ne feront probablement pas mouche. De plus, il y aura forcément des gens qui feront des commentaires négatifs par pur plaisir.

Bien planifier sa présentation

Faire de l’improvisation devant la caméra est susceptible de mettre la pression, car il risque d’y avoir un moment où vous ne saurez plus quoi dire. Pour éviter cela et avoir confiance en vous, mieux vaut planifier chaque étape de votre présentation devant la caméra. Une fois que les différentes parties de la vidéo sont bien déterminées et que vous connaissez votre texte à chaque partie, vous serez plus à l’aise face à la caméra.

Par ailleurs, ne cherchez pas à atteindre la perfection à chaque premier enregistrement. En vous mettant inutilement la pression, vous risquez de perdre votre confiance en vous, commettre encore plus d’erreurs et même de perdre le côté naturel de votre présentation. S’il s’agit d’un montage, il vous sera toujours possible de modifier ultérieurement certains passages.

En revanche, lors d’une vidéo live, vous n’aurez pas de seconde chance. Mais selon la situation, il peut être possible de rattraper vos erreurs. De plus, la planification est toujours possible même avec un tournage en direct afin de ne pas rester bouche bée devant l’écran et se sentir un peu confus.

Ainsi, avant de vous lancer dans les vidéos en direct, assurez-vous d’abord d’être à l’aise sur vos montages. À force de tourner des vidéos, vous serez de moins en moins tendu à l’idée de passer devant une caméra. Choisissez également un sujet que vous connaissez parfaitement bien afin d’éveiller en vous une passion qui aidera à surmonter le trac.

Laisser un commentaire