Chat agressif, comment régler le problème ?

En temps normal, un chat ne fait preuve d’agressivité que dans des situations spécifiques. C’est par exemple le cas lorsqu’il fait face à des problèmes de territorialité ou encore quand il se sent acculé par un chien ou un enfant trop brutal. Il est également possible que l’agressivité de votre compagnon félin soit engendrée par un mal-être, une souffrance ou simplement une mauvaise éducation de l’animal. Afin de régler efficacement les problèmes de votre chat hargneux, il est nécessaire que vous déterminiez dans un premier temps les origines de son comportement.

Comprendre les origines de l’agressivité du chat

Un chat agressif dans la maison est souvent source de problèmes pour ses propriétaires. En plus de compliquer la cohabitation, le comportement belliqueux de votre compagnon félin risque d’être potentiellement dangereux. Si vous désirez régler le souci de manière efficace, il convient de comprendre les raisons de cette agressivité chez l’animal.

Un manque de socialisation

Le comportement violent de votre chat peut s’expliquer par un manque de socialisation de l’animal durant ses jeunes années. Il est tout à fait possible qu’un chat ayant été habitué à vivre à l’écart de l’homme démontre une certaine réticence à cohabiter avec celui-ci. Il n’aura pas intégré les comportements à adopter en la présence d’humains. Plus craintif et mutin, il adoptera une attitude violente à l’égard de ces derniers dans l’optique de se protéger.

Ce type de comportement s’explique également poar un manque de sevrage de l’animal. C’est par exemple le cas s’il s’agit d’un chaton orphelin ou s’il a été séparé de sa mère trop tôt. Il faut savoir que chez les chats, la mère initie à ses progénitures les comportements qu’ils doivent adopter suivant les situations. Elle leur enseigne en quelque sorte la différence entre agression et jeu.

Vilain chat

Un problème d’éducation

L’attitude colérique du chat peut aussi venir de la manière dont vous l’avez éduqué lorsqu’il était plus jeune. À partir du moment où vous vous montrez trop laxiste avec l’animal, cela est susceptible de l’encourager à développer un comportement bagarreur. N’ayant reçu aucune limite de la part de son maître, le chat risque de développer un comportement dominateur lui faisant penser qu’il est au sommet de la hiérarchie dans la maison. Cela le poussera à se montrer agressif lorsque vous essayerez par exemple de jouer avec lui ou de le toiletter.

Le chat coléreux a tendance à mordre ou à sortir les griffes lorsque vous tentez de le prendre dans vos bras ou de le caresser. Il est même possible que l’animal feule ou entrave votre chemin si vous tentez de l’enjamber ou de le repousser.

Une maladie ou un traumatisme

Les agissements de votre compagnon félin peuvent aussi lui être dictés par ses expériences passées. Si par exemple l’animal est confronté à une situation semblable à celle qu’il a vécue par le passé et qui a été fortement traumatisante pour lui, il est possible qu’il devienne agressif dans l’optique de s’en protéger.

Le chat est un animal sensible qui a besoin d’être rassuré. Il lui faut un environnement stable où il se sente en sécurité. Sachez par exemple que les violences et les disputes sont susceptibles de perturber le chat. À ce moment, sa réaction sera de se montrer tout aussi agressif.

D’autre part, l’hostilité du félin peut être sa manière de réagir face à une souffrance physique ou une maladie qui le ronge de l’intérieur.

Les solutions à mettre en place pour calmer l’agressivité d’un chat

Dans certains cas, il est tout à fait possible de canaliser l’agressivité du chat et de le calmer en usant de quelques techniques.

Les phéromones d’apaisement

Si l’agressivité de votre chat est liée à un sentiment de stress ou de peur, il est possible de le calmer en utilisant des phéromones d’apaisement. Sachez que le félin émet des phéromones faciales dans le but de marquer les objets et les lieux qu’il considère comme sécurisant. En utilisant ce type de phéromone en spray ou en diffuseur, vous serez en mesure d’adoucir quelque peu votre compagnon félin et de le rasséréner.

L’initiation à des jeux

Il vous est également possible de rediriger l’agressivité de votre chat vers des objets ou des jouets quelconques. Lorsque l’animal émet par exemple des attitudes violentes à votre égard, lancez-lui une balle ou encore une ficelle avec une boule de papier au bout pour tenter de le distraire.

L’idéal serait de stimuler autant que possible le chat de sorte qu’il décharge son agressivité aux jeux. Passer du temps avec lui vous permettra d’ailleurs de nouer des liens avec l’animal. Cela confortera aussi le félin si jamais la violence qu’il met dans ses agissements était une manière pour lui de réagir face à un sentiment d’abandon de votre part.

Un réajustement de l’alimentation

Mieux contrôler le comportement agressif de votre chat peut aussi passer par un réajustement de son alimentation. Comme votre compagnon félin est un carnivore, il doit bénéficier d’un apport protéinique suffisant (30 % au minimum) et de bonne qualité.

Notez que certains cas de violence chez les chats se résolvent simplement avec un rééquilibrage alimentaire. Pour cette raison, assurez-vous de toujours donner à votre compagnon félin une alimentation de qualité qui soit riche en protéines. Proposez aussi une nourriture et de l’eau en libre-service. L’idéal serait même d’utiliser un distributeur automatique qui soit également ludique pour le chat. Cela permettra de le distraire et l’aidera à calmer ses frustrations.

Soigner l’agressivité de votre chat

Le caractère agressif de votre chat peut nécessiter l’intervention d’un vétérinaire, car il est possible que ce soit la cause d’une maladie dont souffre l’animal. En examinant votre ami à quatre pattes, le vétérinaire sera en mesure de déterminer la présence d’un éventuel problème de santé pouvant expliquer son comportement agressif.

Suivant les cas, il est de ce fait possible que le chat bénéficie d’un traitement accompagné de séances de thérapies comportementales. Vous pouvez également être redirigé vers un comportementaliste félin. Il s’agit d’un professionnel ayant suivant des études qui lui permettent de mieux comprendre les comportements des chats. Les connaissances dont il dispose sur les spécificités propres aux agissements des félins lui permettent de déceler efficacement les causes de l’agressivité de votre chat ainsi que les solutions pour y remédier.

Un comportementaliste félin vous aidera à déterminer par exemple les mauvaises habitudes qui ont induit à l’agressivité de votre compagnon félin. Il vous conseillera sur les mesures à prendre pour sociabiliser votre chat et lui aménager un lieu de vie plus adapté.

Laisser un commentaire