Comment bien choisir votre assurance pour chien ?

À partir du moment où vous avez décidé d’adopter un chien, vous devez vous préparer aux éventuels coûts qu’impliquera son entretien. Certains gestes obligatoires comme l’identification de l’animal, ses vaccinations et les diverses dépenses vétérinaires indispensables à sa bonne santé représentent près de 11 % du budget que vous devez lui consacrer. Depuis quelques années, une hausse à hauteur de 72 % sur ces dépenses a même été constatée d’après une étude menée par SantéVet. Pour cette raison, les propriétaires désireux d’offrir des soins adaptés à leur compagnon canin se tournent vers une bonne assurance pour chien. Afin de vous aider dans cette optique, portez une attention particulière aux critères mentionnés ci-après.

Vérifiez les conditions de souscription tout comme celles liées à la résiliation

Souscrire à une assurance pour chien est généralement un acte anodin. En revanche, la résiliation se révèle parfois plus complexe. Les clauses répressives stipulées dans les contrats d’assurance proposés par certains assureurs ont souvent tendance à refréner la détermination des propriétaires. D’une manière générale, la révocation d’un contrat d’assurance pour chien s’effectue au cours des deux derniers mois qui précèdent la date d’anniversaire de sa signature. Le fait est que certaines compagnies d’assurance exigent un engagement d’une durée de 24 mois, rendant impossible toute rupture durant les deux années qui suivent la signature dudit contrat.

Chien assuré

En cas d’annulation, certains assureurs fixent même des frais inhérents ou proposent en contrepartie un acquittement du coût total de l’assurance santé pour l’animal. Cela s’avère désavantageux pour le propriétaire dans la mesure où il règlera une somme conséquente pour des services auxquels il ne bénéficiera plus. Pour cette raison, pensez à lire minutieusement les termes de résiliation de votre contrat d’assurance santé pour chien avant de souscrire.

D’autre part, vérifiez les closes suivant lesquelles votre assureur sera en droit de rompre votre contrat. Les compagnies d’assurance sont libres d’édicter les conditions pour lesquelles elles sont susceptibles de mettre un terme à l’assurance de votre chien. Il est par exemple possible qu’un assureur résilie le contrat dans le cas d’un animal trop fréquemment malade. Cela peut également être le cas si les soins de votre compagnon canin excèdent une certaine somme, si l’animal est jugé trop âgé, etc.

Un point sur le délai de carence du contrat d’assurance santé pour chien

Lorsque vous souscrivez à une assurance maladie pour votre chien, sachez que vous devez laisser passer un délai de carence avant que le contrat ne soit effectif. Il s’agit d’une période plus ou moins longue au cours de laquelle votre compagnon canin ne bénéficiera pas encore de la couverture de santé après la signature du contrat.

Durant ce délai de carence, si jamais votre chien tombe malade ou s’il nécessite un traitement, les frais seront à votre entière charge. Cette période d’entre-deux est en quelque sorte le moyen pour les compagnies d’assurance de se préserver contre les propriétaires qui pensent à souscrire un contrat d’assurance santé pour chien uniquement parce que leur ami à quatre pattes a besoin d’un soin coûteux dans l’immédiat ou qu’il est déjà malade.

D’ailleurs, l’assureur se réserve le droit de rompre le contrat d’assurance santé dans le cas où l’animal tomberait malade durant ce délai de carence. Notez que la loi autorise la mise en place de ce délai de carence et les compagnies d’assurance sont libres de fixer les délais qu’elles estiment justes. En revanche, cela s’avère problématique pour le propriétaire dans la mesure où il ne permet pas à son chien de bénéficier d’une couverture santé sur une période plus ou moins longue. Pour cette raison, pensez à bien vérifier la durée du délai de carence de votre contrat d’assurance pour chien ainsi que les conditions s’y afférant avant de signer.

Restez vigilant sur le montant du plafond annuel de remboursement

Peu importe la formule d’assurance pour chien que vous choisissez, celle-ci sera toujours accompagnée d’un plafond de remboursement annuel fixé par l’assureur. Il s’agit de la somme maximale que la compagnie d’assurance est disposée à vous rembourser sur une année. Notez toutefois que ce montant varie suivant les formules, dont les souscriptions premium seront logiquement plus élevées que les basiques.

D’une manière générale, à partir du moment où vous avez atteint ce plafond de remboursement sur l’année, vous ne serez plus en mesure de bénéficier d’un quelconque acquittement sur cette même période. Et cela, même si votre compagnon canin est couvert à 100 % par le biais d’une formule haut de gamme.

Le plafond annuel de remboursement est impossible à contourner. Ce qui s’avère parfois compliqué pour les propriétaires dont les chiens doivent subir par exemple une chirurgie ou des soins coûteux.

Quels sont les soins couverts par l’assurance pour chien ?

Un autre point sur lequel vous devez rester vigilant lorsque vous choisissez une assurance santé et pour votre chien, c’est la qualité de la prise en charge offerte par le contrat. Les soins couverts par les contrats d’assurance pour chien diffèrent d’un assureur à l’autre. Quand bien même vous optez pour une formule haut de gamme, celle-ci ne couvrira pas l’ensemble des soins pouvant être effectués sur votre ami à quatre pattes.

Sachez que chaque compagnie d’assurance est libre d’édicter les soins qu’elle est en mesure de prendre en charge. Afin de mieux choisir, n’hésitez pas à comparer les contrats d’assurance santé pour chien. Vérifiez notamment les soins que chaque assureur est prêt à couvrir ainsi que les garanties optionnelles qu’il met à votre disposition. Cela vous évitera de cotiser pour des soins dont votre compagnon canin n’aura jamais besoin et vous garantira en revanche une couverture sur les soins qui le concernent réellement.

Sur le plan financier, il est même plus intéressant d’opter pour une assurance moins couvrante et d’y adjoindre les options en adéquation avec les besoins de votre chien.

Les exclusions dans le contrat d’assurance pour votre chien

Outre les soins couverts par le contrat d’assurance de votre chien, portez également attention aux exclusions qui y sont mentionnées. Les offres avancées par les assurances diffèrent. Certaines proposent par exemple des couvertures plus restreintes contrairement à d’autres. De la même manière, si certaines compagnies d’assurances proposent le remboursement intégral des soins de santé engagés sur votre chien, d’autres ne les prennent pas en charge, même s’il s’agit des mêmes soins.

À titre d’exemple, dans la section dédiée à la prise en charge de votre chien en cas d’accident, il est possible qu’un assureur ne couvre pas les soins si ceux-ci se rapportent à une chute du haut d’un balcon.

La plupart des compagnies d’assurance refusent aussi la prise en charge d’un chien dont l’état de santé aggravé aurait pu être contourné par le biais d’une simple vaccination.

Laisser un commentaire